Appareils de vision nocturne

Appareils de vision nocturne pour la chasse

Un appareil de vision nocturne fonctionne en exploitant ce que l’on appelle des amplificateurs de lumière. Ces derniers utilisent la moindre lumière disponible lorsque les conditions de luminosité ambiante sont mauvaises et les concentrent sur une image pouvant être observée à travers un ou deux oculaires.

Les appareils de vision nocturne pour l’engagement du gibier sont autorisés en Allemagne, mais pas ceux destinés à servir d’aide à la visée.

Il est donc interdit de monter un appareil de vision nocturne sur votre lunette de visée, ou même d’utiliser des lunettes de vision nocturne en combinaison avec une lunette de visée. Ce deuxième cas est non seulement illégal, mais également très dangereux !

Fonctionnement des appareils de vision nocturne

Des amplificateurs d’image sont intégrés aux appareils de vision nocturne, qui renforcent l’image captée de manière artificielle.

Un transducteur d’images est utilisé comme intermédiaire. La lumière frappe les photocathodes à l’intérieur de l’appareil de vision nocturne, ce qui libère des électrons.

Plus les photocathodes sont sensibles, et plus le nombre d’électrons libérés sera grand, et meilleur l’image sera, même dans le cas d’une très faible lumière environnante. Pour cette raison, on distinguera les meilleurs modèles en premier lieu par la sensibilité de leurs photocathodes.

Il existe deux variantes de tels appareils de vision nocturne : les appareils monoculaires et les appareils binoculaires.

Les monoculaires ne sont utilisés qu’avec un œil, tandis que les binoculaires le sont avec deux et se tiennent comme des jumelles. Les seconds sont plus confortables au moment de l’observation, tandis que les premiers permettent, par exemple, de passer rapidement de l’appareil de vision nocturne à la lunette de visée.

Cela vient du fait que les pupilles se rétractent lorsque beaucoup de lumière est disponible – comme lorsque l’on regarde au travers d’un appareil de vision nocturne. Si l’on passe alors d’un binoculaire à la lunette de visée qui ne possède pas d’amplificateur de lumière, beaucoup moins de lumière est captée par l’œil, et les pupilles étrécies percevront encore moins de choses.

En revanche, si l’on n’utilise qu’un seul œil pour l’appareil de vision nocturne, une seule pupille se rétracte, tandis que l’autre reste bien ouverte. En regardant au travers de la lunette de visée avec la pupille la plus ouverte, il est alors possible de capter bien plus de lumière.

Modèles d’appareils de vision nocturne

Un appareil de vision nocturne simple pour les alentours immédiats avec des conditions de lumière encore convenables vous reviendra déjà à environ 350 €.

D’autres peuvent être plus chers, mais s’adaptent également mieux aux porteurs·euses de lunettes, car ils sont pourvus d’une compensation dioptrique intégrée.

Vous trouverez également sur notre site les accessoires liés aux appareils de vision nocturne.

Nous vous proposons des marques telles que Pulsar ou Jahnke. Vous trouverez sans aucun doute l’appareil qui vous correspond !

Derniers articles consultés