Chat with us, powered by LiveChat
+33 (0) 9 71 00 13 05

Nettoyer et blanchir vos trophées de chasse

Bien nettoyer et bien blanchir son trophée de chasse sont les premières étapes essentielles pour bien mettre en valeur les massacres et les défenses. Ces deux étapes nécessitent une technique particulière, du temps et des produits spécifiques.

Afin que vous puissiez nettoyer et blanchir correctement vos trophées de chasse, nous vous proposons des lessiveuses, des pâtes à blanchir, des scies à bois avec support.

Comment nettoyer un trophée de chasse ?

Avant de commencer la préparation de votre trophée de chasse, il faut impérativement garder à l’esprit que même si l’animal est mort, certaines maladies transmissibles entre l’homme et les animaux peuvent encore être un danger. C’est pourquoi, il est nécessaire de vous protéger correctement. Pour ce faire, portez des gants et un masque chirurgical pendant que vous enlevez la chair de l’animal. Après le nettoyage du crâne, il faut soigneusement vous laver les mains, les bras et toutes les parties de votre corps qui sont entrées en contact avec la carcasse.

Voici comment nettoyer le crâne de votre gibier

Premièrement faire macérer le crâne.

On entend par macération, l’élimination de la chair de l’animal mort. Il faut éliminer la chair à l’intérieur et à l’extérieur du crâne. Pour ce faire, on distingue trois méthodes :

  • Macération à basse température. Ce processus est long et peut durer entre quelques jours et quelques semaines. Il consiste à laisser le crâne tremper dans de l’eau à température ambiante avec une petite quantité de lessive, conçu pour les lavages à l’eau froide. Cette méthode est la moins dangereuse pour ce qui est de nettoyer le crâne et de le laisser intact.
  • Macération à l’eau chaude (cuisson). Cette technique requiert beaucoup d’attention car il faut surveiller de près l’aspect du crâne, car si il « cuit » trop longtemps ou bouille alors la graisse pourrait pénétrer dans les os. Ce procédé consiste à placer le crâne dans de l’eau chaude avec des détergents et de faire frémir l’eau. Pour ce faire, vous pouvez le mettre dans une cocotte et utiliser un support pour crâne qui évitera d’endommager les bois. Si vous souhaitez utiliser une machine nous vous proposons une lessiveuse.
  • La fourmilière. Cette méthode peu orthodoxe consiste à travailler en coopération avec les fourmis. Elle consiste à mettre le crâne dans une cage et de la positionner au-dessus d’une fourmilière en la protégeant des autres animaux pour éviter qu’elle ne soit abîmée ou emportée. Ensuite, les fourmis se chargeront de nettoyer le crâne de toute sa chair sans endommager le crâne.

Deuxièmement, enlever la graisse.

Ce processus est très important car si la graisse reste dans l’os, alors le trophée de chasse dégagera une mauvaise odeur et la graisse s’accumulera à sa surface. Pour ce faire, il faut laisser tremper le crâne pendant plusieurs jours dans un mélange d’eau et d’un peu de dégraissant.

Comment procéder ?

  • Tout d’abord, protégez vos mains en portant des gants en latex lorsque vous travaillez avec du matériel brut.
  • Ensuite, changez l’eau chaque jour ou lorsqu’elle devient opaque.
  • Enfin, cette étape sera terminée lorsque l’eau de trempage restera claire après un jour.

Troisièmement, sécher le crâne.

Avant de continuer le traitement de votre trophée de chasse, il faut qu’il sèche. Pour ce faire, posez le crâne sur une serviette en tissu et plusieurs couches de serviettes en papier. Afin de ne pas attirer les charognards ou les insectes, mieux vaut laisser sécher le crâne à l’intérieur.

Comment blanchir un trophée de chasse ?

Que ce soit pour une première préparation ou redonner de la blancheur à vos trophées de chasse, blanchir un crâne ou les os ne peut se faire qu’après avoir nettoyé et bien dégraissé le crâne.

Lorsque l’on pense à blanchir, on pense tout d’abord à l’eau de javel. Bien que ce produit donne un effet de blancheur, néanmoins avec le temps, le crâne, les os et les dents deviennent jaunâtres.

Pour bien blanchir, on utilise le plus souvent de l’eau oxygénée ou une pâte à blanchir.

Comment procéder ?

Premièrement faire tremper le crâne et les os dans de l’eau oxygénée.

Pour ce faire, il faut submerger le crâne dans un container rempli d’eau avec du peroxyde d’hydrogène. Pour environ 5 l d’eau, il faut mettre environ 300 à 450 ml. Laissez le crâne dans l’eau pendant au moins 24 h. En fonction du produit que vous utilisez, vous pourrez aussi appliquer le produit à blanchir avec un pinceau. Attention à ne pas ce que les meules ou les merrains ne soient en contact avec l’eau oxygénée, car cela les décolorerait.

Deuxièmement replacer les dents dans leurs alvéoles.

En effet, si vous trempez le crâne alors les dents vont tomber des mâchoires. Gardez les dents et recollez-les avec de la colle forte dans les alvéoles.

Troisièmement sécher le crâne.

Après le bain à l’eau oxygénée, il faut faire sécher le crâne pendant 24 h au soleil. Vous pourrez le faire sécher dehors, car à ce stade le crâne n’a plus aucune matière organique. Après le séchage, regardez s’il n’y a pas d’endroit moins blanc. Si c’est le cas, alors vous pouvez réappliquer du produit blanchissant au pinceau.

Comment couper un massacre de cerf ?

Lorsque le crâne du cerf ou chevreuil est nettoyé, il ne vous reste plus qu’à décider comment présenter votre trophée. Vous pouvez présenter le crâne entier, le crâne coupé par le milieu de l’occipital ou le crâne coupé court. Afin de couper votre massacre sans problèmes, vous pouvez utiliser une scie pour trophée avec support. Ces scies possèdent un support, qui se sépare en deux et vous permet de maintenir le crâne. Cet outil de taxidermiste a une taille réglable, ce qui fait que vous pourrez l’utiliser pour différentes tailles de crâne.

Dans cette catégorie, vous trouverez tous les produits et outils de taxidermie qui vous permettront de préparer vos trophées de chasse comme un professionnel.

Derniers articles consultés