+33 (0) 9 71 00 13 05

Douilles amortisseurs pour tous les calibres de fusils de chasse et de carabine

Les douilles amortisseur est en principe le leurre d’une cartouche chargée. C’est pourquoi, vous trouverez une douille amortisseur correspondant à chaque calibre existant, que vous recherchiez du 9mm, 22lr ou encore 300. Wm. Étant une fausse cartouche, la douille amortisseur ne contient ni projectile, ni poudre et ni amorce. Elles sont en majorité fabriquées en plastique ou en aluminium.

Vous trouverez sur notre site des douilles amortisseurs pour tous les calibres, pour fusils de chasse, carabine et armes à poing.

Pourquoi utiliser une douille amortisseur ?

La douille amortisseur a pour rôle d’amortir la course des percuteurs en absorbant une partie de l’énergie cinétique emmagasinée. En effet après l’utilisation de votre fusil ou carabine, il faut les désarmer afin que le ressort des percuteurs ne se détende pas. Cependant, il n’est pas conseillé de percuter à vide car tirer à vide pour débander les ressorts peut engendrer des désordres mécaniques. C’est pourquoi, il faut utiliser des douilles à ressort.

L’utilisation des douilles amortisseurs est conseillée pour toutes les armes et est particulièrement valable pour les semi-automatiques, les juxtaposés ou les superposés avec 2 queues de détente.

Quand utiliser une douille amortisseur ?

La douille amortisseur s’utilise lorsque vous n’avez plus besoin de votre arme. Cela ne concerne pas les moments où vous ne tirez plus pendant la chasse. Pour vos carabines et vos fusils, vous devrez utiliser des douilles à ressort lorsque vous avez fini de chasser, après le nettoyage de votre arme et lorsque vous la rangez dans l’armoire forte.

Comment fonctionne une douille amortisseur ?

En général, l’amorce d’une douille amortisseur, la partie qui reçoit l’énergie du percuteur, est fabriquée en métal souple ou est une plaque métallique avec ressort. Si le percuteur tape l’amorce, alors la force libérée est absorbée et le percuteur ne tape pas dans le vide.

 

Derniers articles consultés